COMMUNICATION | Storytelling : raconter l’histoire d’un projet artistique


Cet article s’adresse aux responsables des communications d’une compagnie de création, en amont de la réalisation du plan de communication relié à une production.


L’essence d’un projet artistique.

Un projet artistique est authentique et respecte une démarche longuement réfléchie. Les communications (entre autres) en découlent et doivent transmettre l’essence de cette démarche artistique. 



Trouver le bon angle.

En amont de la rédaction du plan de communication, il faut déterminer l’angle de communication, c’est-à-dire l’élément que l’on veut mettre de l’avant dans les promotions du spectacle. Selon la nature du projet, cela peut être la force du texte, le charisme d’un interprète, une thématique d’actualité, l’utilisation d’un médium unique.

Avoir la distance ou l’objectivité nécessaire pour trouver le bon angle de communication est extrêmement difficile. Les questions à se poser sont : En quoi mon projet est-il unique? Quels aspects de mon projet sont séducteurs? Comment résumer la complexité de mon projet succinctement? Il peut être nécessaire de faire appel à un regard extérieur pour se prononcer sur les forces du projet.



Monter le plan de communication.

Une fois la force du projet identifiée, il importe d’exploiter cet angle.

L’importance de déterminer cet angle revient à cibler les indices de compréhension associés au spectacle. Identifier ces forces sert à l’écriture des textes officiels du spectacle (brochures, site web, programme), nourrit l’argumentaire de la personne aux relations de presse et détermine la nature du contenu promotionnel.

Attention : un plan de communication découle du projet artistique, et non l’inverse. Il est essentiel de ne pas modifier un spectacle pour le rendre plus vendeur. 

article_2.gif


La création de contenu.

Créer du contenu, c’est raconter l’histoire du projet artistique à moyen terme. C’est également partager à son auditoire l’essence du spectacle, pour donner un aperçu de la performance à venir. 

Donner cet avant-goût du projet est certes une façon notable de faire de la promotion. Sans toutefois être garant de provoquer des ventes de billets, ce storytelling fait office de rappel, voire même de « mise en appétit » pour les consommateurs. Plus l’histoire est passionnante à raconter, plus l’auditoire a des chances de se sentir interpellé. L’achat devient naturel, car le consommateur est familier avec le spectacle.

Ce matériel pourra également être partagé par les divers partenaires du projet : coproducteurs, diffuseurs, collaborateurs. Chaque participant du projet pourra raconter l’histoire du projet, plutôt que de simplement faire des appels à la vente dans leur réseau.  

Il ne faut pas négliger la nature pédagogique du storytelling. Certaines expériences d’art vivant mettent leur public au défi. Pour un consommateur néophyte, une juste promotion permet de se préparer adéquatement à l’expérience vécue lors de la performance. Pour un projet d’une nature plus complexe, dont la compréhension semble plus risquée, la promotion fait office de préparation.


La forme de ce contenu.

Ce contenu peut prendre toutes sortes de formes : courtes capsules vidéos, partage de la correspondance entre des participants du projet, citations, présentation des personnages, podcast. La création de contenu doit être réalisée conjointement avec les créateurs du spectacle, qui sont garants de la cohérence artistique. 


Partager l’histoire du projet.

Une fois tout ce contenu monté, il faut le partager! Les canaux de communications sont divers. On parle ici des médias sociaux, des infolettres, du site web, d’un blogue. Bref, les moyens choisis pour s’adresser à notre public.

Dans les semaines précédant la performance, il faut prévoir l’envoi et la publication de ce contenu à travers les canaux de communication. 

Il faut être stratégique : chaque canal de communication possède son propre public, mécanisme et langage. 



Outils reliés à cet article : Gestionnaire des médias sociaux (C10-C11) + Échéancier d’une campagne de communication (C5)

➔ pour avoir accès aux outils de la Caisse à outils, contactez info@machineriedesarts.ca