Guichet de collaborations

Service payant offert à nos membres

Durée variable

- Retrouvez les modalités en bas de la page -

Le Guichet de collaborations est un mécanisme de mise en relation entre un créateur et un travailleur culturel associé à la Machinerie. Il permet d'initier une collaboration de travail ponctuel en administration, production, communication et diffusion.

En plaçant l’artiste au cœur d’un pôle de compétences en arts de la scène, la Machinerie met à sa disposition une vaste gamme de ressources qui portent des expertises spécifiques. Dans un esprit de partage de ressources et d’échange d’expériences,  la Machinerie fait le pari de jumeler un artiste à une ressource qui saura combler un besoin organisationnel dans un esprit de collaboration.

Exemples de Guichet de collaborations :

  • Conseils et révision de demande de subventions
  • Structuration des outils de communication
  • Direction de production de spectacles et d’évènements
  • Mise en place d’outils pour la mise en marché d’un spectacle
  • Implantation d’une charte comptable et intégration de données comptables
  • Constitution légale d'un organisme (enregistrement, immatriculation, etc.)

Si vous avez besoin d'être mis en contact avec une ressource, vous pouvez contacter directement Antoine Dusseault par téléphone, par courriel ou via le formulaire ci-dessous.


Prénom, Nom *
Prénom, Nom
Téléphone *
Téléphone

Si vous n'êtes pas encore membre de la Machinerie, vous pouvez vous inscrire en cliquant ici :


Modalités du Guichet de collaborations

La Machinerie planifie une rencontre avec le créateur et le travailleur culturel afin de confirmer les intérêts pour travailler ensemble, définir la nature de la collaboration et d'encadrer le processus.

Une entente de collaboration est signée conjointement par le créateur, le collaborateur et la directrice de la Machinerie. Elle détaille la nature du travail à faire, les objectifs fixés collectivement ainsi que la rémunération prévue.

La Machinerie perçoit auprès des deux parties une redevance calculée d’après la valeur de chaque entente de collaboration. Cette redevance est de 1 % pour le créateur en arts vivants et de 5 % pour le travailleur culturel, avec un frais de service minimum de 5 $. Le travailleur culturel peut décider de remettre cette redevance en temps et non monétairement. Soulignons cependant que les montants ainsi perçus sont plafonnés à maximum de 50 $ pour le requérant et de 250 $ pour le collaborateur.

La Machinerie met en place un processus d’évaluation des collaborations afin de garantir la qualité des services. À travers ce processus, la Machinerie entend s’assurer que l’éthique de travail qui se situe dans la relation entre le créateur et le travailleur culturel répond à la philosophie et aux valeurs de l’organisme.

Télécharger le guide